Surgelation à Rome

Le sixième cours de rafraîchissement (surgélation?) d’italien s’est tenu à Rome du 23 au 27 janvier. La vague de froid qui touchait l’Europe à cette époque de l’année nous transformait en glaçon dès que nous mettions le nez dehors. Mais, heureusement, la Casa Internazionale delle Donne est parfaitement chauffée et nous avons pu suivre tous les exposés dans des conditions de confort parfaites.

C’est pratiquement un "club de vieux amis" qui s’est retrouvé au bord du Tibre pour une passionnante semaine d’exposés. Nos collègues organisateurs ont, une fois encore, réussi à concilier les sujets rébarbatifs (mais d’une pertinence plus qu’évidente) avec des exposés plus légers mais conférant toute sa qualité à la semaine.

En quelques mots voici les thèmes de la semaine :

  • Lundi : loi de finances et principales décisions de l’administration publique en la matière (c’est l’exposé rébarbatif de la semaine).
  • Mardi : la bataille du verbe avec un exposé sur le discours public italien sous le fascisme.
  • Mercredi : mythe et évocation du Sud dans la littérature italienne contemporaine.
  • Jeudi : collectionnisme et musées d’hier et d’aujourd’hui.
  • Vendredi : les deux pôles politiques dans la perspective des prochaines élections italiennes.

Comme d’habitude nous avons effectué des visites intéressantes et quelquefois déconcertantes (pour ne pas dire décoiffantes) : Sénat de la République, Cité Universitaire de la " Sapienzia" (exemple de l’architecture sous le fascisme), bibliothèque "Angelica" (première bibliothèque ouverte au public dès 1605 et que certains jeunes visiteurs décrivent comme la bibliothèque d’Harry Potter), Musée statuaire "Centrale de Montemartini" ou  le mariage de l’ère industrielle et de la statuaire antique.

Notre chère Pénélope Filacchione (archéologue) nous a fait vibrer tant à la bibliothèque qu’au musée statuaire et nous a donné des angoisses à l’idée de devoir un jour l’interpréter… Tant de brio et d’érudition sont impressionnants!

Comme d’habitude, nos hôtes ont été aux petits soins pour faire de cette semaine de travail intense une semaine de plaisir également. Merci du fond du cœur et à l’an prochain j’espère.



Recommended citation format:
Edwin GOOSSENS VAEREWYCK. "Surgelation à Rome". aiic-usa.com February 14, 2006. Accessed October 22, 2019. <http://aiic-usa.com/p/2231>.